Revenir au site

Ce que sont Prana, Tejas et Ojas, en cohérence avec Vata, Pitta et Kapha !

· Yoga

Dans les Vedas, l’Hindouisme, comme en Ayurveda, nous retrouvons souvent cette “Trinité”, la symbolique du 3:

  • la Trimurti: Brahma, Shiva, Vishnu
  • les 3 Doshas: Vata, Pitta, Kapha
  • les 3 energies subtiles: Prana, Tejas, Ojas

S’il est moins aisé de considérer que chaque Dosha est influencé par un des dieux de la Trimurti, il est en revanche vrai que:

  • PRANA est l’énergie subtile de VATA
  • TEJAS est l’énergie subtile de PITTA
  • OJAS est l’énergie subtile de KAPHA

Souvenez vous:

  • Vata a pour fonction: le souffle (inspiration/expiration), l’enthousiasme, le mouvement (tous les mouvements physiques physiologiques et psychologiques), y compris la circulation de l’énergie (Prana)
  • Pitta a pour fonction de transformer, digérer, comprendre, intellectualiser. C’est Tejas (autre synonyme du Feu) qui lui donne cette capacité.
  • Kapha a pour fonction de construire, maintenir la stabilité, la confiance et la compassion. Ceci grâce à Ojas, énergie de radiance.

PRANA, TEJAS & OJAS ont donc un rôle aussi important dans l’équilibre de notre santé que VATA, PITTA, KAPHA, les uns entraînant une conséquence sur les autres.

 

Un médecin Ayurvedique mesure l’état de l’ensemble des 6 énergies, pour comprendre:

  • l’état d’esprit du patient
  • son moral
  • sa capacité digestive (digestive ici implique TOUT type de nourriture: physiologique, spirituelle, relationnelle, intellectuelle...)
  • sa force physique et psychologique

C’est à travers l’observation et la connaissance de ces facteurs que le médecin pourra ensuite adapter le traitement ou l’hygiène de vie adaptée.

 

Par exemple, un patient ayant un déséquilibre « mineur » MAIS n’ayant pas:
- la volonté de discipline ou routine
- de joie de vivre, ou de foi en la vie
- une bonne digestion


dans ce cas, même le plus compétent des médecins, ni le traitement le plus élaboré, n’auront réellement d’impact.

 

Ou bien, il aura un impact mais le résultat ne sera peut être pas stable sur le long terme.

Néanmoins, retenons ici l’importance capitale de PRANA, considérée comme Force de vie. Prana est en effet responsable du souffle. Celui qui donne la vie, maintien la vie, et sans lequel, on meurt.

... mais avant la mort (!), il peut aussi entraîner une Dégénérescence, autrement dit, un vieillissement prématuré, physique et physiologique, extérieur et intérieur, de l’Etre.

 

D’où l’importance de Pranayama en Yoga:
- pour une meilleure mine
- pour la régénérécense des cellules
- pour l’énergie et la fraîcheur

 

Mais aussi parce que, Prana étant connecté à Vata (et Vata étant le leader des Doshas), Prana aura donc un impact, une influence, importante sur Pitta et Kapha.

 

On comprendra alors pourquoi la maîtrise du simple souffle suffirait à retrouver, rapidement, l’équilibre, le calme et l’énergie.

 

Outre le souffle, la connaissance des Mudras (ou Yoga des mains) est un autre outil d’auto guérison.

 

 

À travers ce schéma, introduisons Prana Mudra: le Mudra pour l’équilibre de Prana.

 

Wahe Guru
Armanda Dos Santos

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK