Revenir au site

In interview with Véronique et Denis Fargeot

Auteurs de La Pratique du Yoga du son, guérir par les 5 sons-mères. Editions Guy Tredaniel

· Entretiens

1. Qu’est ce que le Yoga du Son? Est ce qu’il s’agit de Postures ici?

La formulation Yoga du Son est un néologisme utilisé depuis environ 20 ans par nous et par une ou deux autres personnes à cette période. Au jourd’hui, c’est utilisé par des dizaines ou des centaines de personnes qui utilisent les sons dans leurs pratiques.

Le Yoga du Son est un Yoga qui se pratique essentiellement sans postures, ou dans une posture libre. Il s’agit surtout de libérer la voix, le souffle, et l’énergie interne, pour mieux accéder à notre nature, à notre potentiel. Dans notre approche, le lien avec le bassin est très important, pour retrouver et consolider les fondements de notre énergie initiale.

Cette pratique vient faire résonner tout l’être, à travers le corps physique. Elle permet de reconnecter des zones intérieures oubliées, enfouies, de libérer des mémoires émotionnelles, tant en terme de blessures et souffrances, qu’en terme de joie, d’enthousiasme, d’émerveillement. Ces connexions sont comme une actualisation de ce qui a été vécu et ressenti par l’enfant que nous avons été. On apprend alors à accueillir, à accompagner ce qui se présente, pour que ces aspects s’intègrent dans notre vie, et qu’ainsi une autre circulation se mette en œuvre, plus complète et authentique.

Le terme Yoga est générique. Il signifie joindre, relier, unifier. Ame et corps, féminin et masculin, intérieur et extérieur, terre et ciel… Chez nous, le yoga est souvent perçu comme une pratique de confort, de relaxation, d’intériorisation, avec des postures et des pratiques de souffle. La pratique du yoga, en Inde et au Tibet est plus vaste. Elle mène à des compréhensions du vivant qui dépasse de loin ce qui est enseigné chez nous.

La voix est très propice pour faire des connexions, pour réactiver des liens précieux en soi et autour de soi. Elle entre en résonance avec notre axe vertical, elle peut permettre de relancer notre énergie de vie, de libérer des entraves, de moins subir les aléas extérieurs, d’assumer davantage ce que nous sommes.

2. Quelle est son origine et dans quelles traditions est-il encore pratiqué?

L’origine du Yoga du Son est universelle. Tous les peuples chantent. Chants sacrés dédiés aux éléments, à la nature, aux ancêtres, aux divinités…

Toutefois, nos enseignements et transmissions viennent particulièrement des traditions tibétaine, shintoïste (Japon), taoïste (Chine), et de plusieurs influences chamaniques. Dans la tradition tibétaine, particulièrement dans la plus ancienne voie, tradition Bön, on utilise des sons tenus. Exemple, pratique du A reliée à l’espace. On trouve aussi l’utilisation de sons tenus et de mantras simples dans le bouddhisme, et dans certaines lignées de yoga de l’Inde.

Dans la tradition shintoïste, dans l’antique principe des sons-source, sont enseignés les 5 sons-mère, les 5 voyelles sacrées et universelles. Les 5 Sons-mère sont chantés séparément, ou dans des lignes de sons, selon les pratiques.

Les modulations de ces sons se trouvent aussi dans des cultures chamaniques, mongole par exemple ou aborigène. Apparaissent alors les fréquences harmoniques, qui peuvent particulièrement permettre au mental discursif de se relâcher et aux connexions de se mettre en œuvre sur tous les plans de l’être.

3. En quoi repose cette pratique ?

Cette pratique repose sur la libération de la voix par des sons simples, tenus, associée à des visualisations simples et précises. La synergie voix – visualisations - gestes aide aux énergies internes à mieux circuler à travers tout l’être.

Notre approche inclut la dimension psychologique. En effet, laisser la voix vibrer et s’exprimer met en résonance des mémoires émotionnelles liées à notre construction qu’il est important d’accueillir et d’accompagner.

Nous amenons aussi chaque participant à mieux identifier leurs enjeux intérieurs, à connecter à la dimensions des sentiments et des besoins fondamentaux.

4. Quelles sont les 5 voyelles sacrées et quels effets produisent-elles psychologiquement et physiologiquement ?

A O U E I sont les 5 voyelles sacrées, universelles. U prononcée « OU ». E prononcée É.

Ces 5 Sons-mère prennent leur puissance à partir de notre connexion au hara, base de notre véritable énergie dans le creuset du bassin. Ils se déploient et vibre avec notre environnement, ils peuvent vibrer avec la vastitude de l’espace.

Le son O, par exemple, sera favorable pour atteindre plus de calme, acquérir davantage d’intériorisation ; alors que le É sera plus utilisé pour dynamiser notre énergie et pour connecter notre mental de façon plus clair…

Chacun des sons a ses qualités, des façons différentes de se propager dans notre être et avec notre environnement. Associer ces sons entre eux, les moduler va aussi avoir de multiples bénéfices. La modulation par exemple entre le O et le A va nous aider à ouvrir notre œuf énergétique, elle favorise aussi des libérations de « sacs émotionnels »… C’est par la pratique elle-même qu’on découvre la puissance, la diversité, les subtilités de ces sons. On entre progressivement dans la particularité de chaque son, tout en sentant aussi de plus en plus la densité du hara. Le principe de ces pratiques est simple, les résultats sont souvent gratifiants rapidement. Toutefois, la rencontre avec notre densité, et avec la vastitude de l’espace est une pratique à part entière, elle fait le lien entre la vision des arts martiaux (densité et vide) et la méditation (vacuité et espace primordial) ; en ce sens, cette pratique demande profondeur et temps.

5. Peut-on les pratiquer seul ou est-ce une pratique à réserver à quelques « éveillés »?

Quelques éléments peuvent aider à progresser seul, l’accompagnement sera utile cependant pour quelques vérifications externes (posture, ouverture et passage des sons dans le corps), et précisions internes (état d’esprit, besoins intérieurs, objectifs des pratiques). Notre livre et nos Cd aident beaucoup de personnes à pratiquer seules. Il est conseillé toutefois d’être accompagné par moments pour passer des paliers. Tout dépend évidemment des objectifs des pratiquants.

Les personnes qui viennent suivre nos pratiques ont souvent l’habitude des groupes de développement personnel, ou de pratiques de yoga, ou encore de pratiques énergétiques. La pratique du Yoga du Son est accessible à toutes les personnes motivées pour chanter, pour vibrer, mais aussi pour se découvrir dans leurs vérités intérieures.

6. Vous écrivez que « Dans cette redécouverte de sa voix, de notre vibration originelle, on retrouve sa voie ». Est-ce à dire que la voix guérie?

Observons que les mots voix et vocation ont la même origine latine : vox, vocis (la voix).

Chanter met en vibration notre axe vertical, c’est encore plus le cas quand le chant se fait à partir de notre base sacrée. Notre voix est une base d’affirmation, d’expression de l’être. Elle met en valeur notre canal central, que nous pouvons associée à la voie de l’énergie de notre essence.

« J’exprime de plus en plus ce que je suis », « Je vibre de plus en plus ma nature », « J’active ma puissance créatrice », « Je laisse mon essence vibrer à travers moi »… Toutes ces formules mettent en évidence la voie de l’être, et la voix qui vibre dans l’être.

La voix peut effectivement être un vecteur de connexion ou de reconnexion avec la vibration de notre âme. C’est certainement la guérison la plus importante qui puisse nous arriver. Elle guérit aussi par les liens qu’elle fait dans notre corps, dans notre physiologie, entre les 5 éléments en soi et autour de soi.

7. Où peut-on vous trouver et suivre vos formations?

Nos faisons des sessions dans plusieurs villes en France : Lyon, Paris, Annecy, Tours, Le Truel (12), Aix en Provence… Les lieux peuvent varier suivant les années.

Des journées mensuels se font à Paris, Lyon, Annecy, Remoulins, pour les personnes qui ont suivi le Cycle Initial.

Merci infiniment

Armanda Dos Santos

Pour en savoir plus sur le Yoga du son: https://www.yogaduson.fr

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK