Revenir au site

Katu: le goût piquant et un des goûts d'équilibre pour Kapha Dosha

Nutrition ayurvedique

· Ayurveda

CARACTÉRISTIQUES

  • Combinaison des éléments FEU + AIR.
  • Il est léger, chaud et pénétrant et sec (V++P+++K-)
  • Il représente le 2ème goût le plus léger.
  • C’est un stimulant du corps et de l’esprit et un asséchant.

PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES

  • Il soigne les affections de la gorge (enlève l’excès d’humidité ce qui empêche la prolifération des bactéries) ; les rash cutanés, les démangeaisons, les maladies de la peau, il relance la digestion dans les petits intestins.
  • C’est un diurétique (il réduit les oedèmes), il asséche l’humidité, l’eau, les mucosités, le pus, le tissus graisseux (Medas) dans l’organisme.
  • Il aide à la digestion, à soutenir le feu digestif, et digérer tout encrassement d'Ama dans l’organisme.
  • Il est donc consideré comme Dipana/Pachana et Amapachana.
  • Il a la capacité de redonner du goût ; éliminer les doshas viciés (dushya), casser les accumulations (telles que les bouchons de selles), dilate et nettoie les canaux (shrotas).
  • Katu est à utiliser en période Kapha (enfance, au printemps, en cas de rhume, de temps humide, brumeux, froid…) ; il diminue l’obésité, le surpoids, la léthargie. C’est aussi un bon vermifuge (notamment pour les enfants), c’est un antitoxique.
  • Néanmoins, en consommation excessive il augmente le risque de fracture, de courbatures, de douleurs corporelles; il peut aussi provoquer une réduction de la quantité de lait maternel, diminuer la fertilité et shoukra, le 7ème Dhatu.
  • Pris en quantité excédentaire ou seul : il est responsable d’une aggravation de Vata.

QUELQUES ALIMENTS PIQUANTS  

  • Ail, asafoetida, poivre, l’Urine, le basilic, la menthe, toutes les épices (cumin, curry…) sauf la coriandre.

A NOTER
• En cas de pathologies cardio-vasculaire (thrombose, infarctus, crise cardiaque, AVC,…) : frotter énergétiquement du gingembre ou du poivre en poudre sur la zone concernée (coeur, si crise cardiaque; tête, si AVC…) afin de permettre aux canaux de s’ouvrir : cela va augmenter l’espérance de vie de la personne de 45 min.
Si la personne est inconsciente : lui mettre de l’asafoetida sous la langue, elle retrouvera ses esprits et restera consciente en attendant l’arrivée des secours.

• En cas d’intoxication aux métaux lourds, ou médicamenteuse : Katu sert en seconde intention (une fois l’urgence écartée et la personne stabilisée) pour « gratter » les traces des toxines sur les cellules, le foie.

NOTE SUR L'USAGE THÉRAPEUTIQUE DE L'URINE

  • L’urine est utilisée en Ayurvéda comme traitement très efficace pour déloger Ama, et nettoyer l'organisme, mais à utiliser avec parcimonie et intelligence car son action est extrêmement pénétrante. Elle aide à décrocher les doshas coincés dans les shrotas, augmente fortement Agni.
  • Prise sur un long terme elle peut entrainer un dérèglement d'Agni et la fertilité.
  • Et bien sur il est question ici de sa propre urine.
Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK