Revenir au site

Sattva, Rajas et Tamas, par Christine Blin-Chandrika !

Ayurvéda, nutrition & le Mental

· Ayurveda

La santé est naturelle, c’est Prakriti.

La maladie est artificielle, c’est Vrikriti.

Prakriti a 3 qualités : sattva, rajas et tamas.

  • De sattva (clarté), apparaît l’élément éther.
  • De rajas (énergie) apparaît l’élément feu.
  • De tamas (inertie) apparaît l’élément terre.

Entre sattva et rajas, apparaît l’élément air.

Entre sattva et tamas, apparaît l’élément eau.

De ces éléments, apparaissent les doshas : vata (air + éther), pitta (feu + eau), kapha (terre + eau).

Sattva, c’est le principe de pureté, de lumière, de perception, d’intelligence, d’harmonie, c’est la qualité correcte de l’esprit. Sattva est pur, limpide, léger, apaisant, harmonisant ; il ouvre l’esprit et favorise la vigilance.

Sattva, c’est l’équilibre entre rajas et tamas.

Les personnes sattviques accordent de la valeur à la vérité, l’honnêteté, au bien de tous. Elles sont spirituelles, équilibrées, adaptables et ont la paix de l’esprit. Elles ont beaucoup d’amour et de compassion. Ce sont des personnes peu touchées par la maladie. Elles prennent soin d’elles, de leur corps et des autres. Elles essaient de voir le bien dans tout.

  • Les personnes vata sattviques sont énergiques, comprennent facilement, communiquent bien ; elles sont enthousiastes, positives, entreprenantes. Elles s’adaptent aux changements, sont humaines, ont une belle énergie.
  • Les personnes pitta sattviques sont intelligentes, lucides, indépendantes, perspicaces, chaleureuses, courageuses, amicales. Ce sont de bons guides et dirigeants.
  • Les personnes kapha sattviques sont calmes, satisfaites, patientes, dévouées, aimantes, indulgentes. Elles ont une foi puissante et sont d’un grand soutien.

Rajas, c’est le principe d’énergie, d’activité, d’émotion, de turbulence. Rajas est terne, agité, turbulent, stimulant, perturbateur des émotions.


Les personnes rajasiques aiment le pouvoir, le prestige, l’autorité, le contrôle. Elles débordent d’énergie mais s’épuisent par exagération d’activité. Leurs maladies sont aiguës. Elles sont impatientes et rejettent leurs responsabilités sur les autres.

  • Les personnes vata rajasiques sont indécises, hyperactives, inquiètes, agitées, nerveuses, anxieuses, bavardes, bruyantes et ont un faux enthousiasme.
  • Les personnes pitta rajasiques sont impulsives, ambitieuses, agressives, critiques, contrôlantes, colériques, manipulatrices, fières, imprudentes.
  • Les personnes kapha rajasiques sont avides, attachées, sentimentales, matérialistes, contrôlantes. Elles ont besoin de sécurité ; elles recherchent le luxe et le confort.
  • Tamas, c’est l’inertie, l’impureté de l’esprit. Tamas est obscur, lourd, engourdissant, léthargique, a un esprit fermé.
  • Les personnes tamas sont prisonnières de la peur, de la servilité, de l’ignorance, de la destruction. Elles sont prédisposées aux maladies chroniques, ancrées, difficiles à guérir. Elles ont une faible vitalité. Elles ont de mauvaises habitudes. Elles sont égoïstes, paresseuses, inertes, obscures et ne croient en rien. Elles ne respectent pas les autres.
  • Les personnes vata tamasiques sont peureuses, secrètes, malhonnêtes, déprimées, autodestructrices, suicidaires.
  • Les personnes pitta tamasiques sont odieuses, vindicatives.
  • Les personnes kapha tamasiques sont léthargiques, frustrées, paresseuses, insensibles, lourdes d’esprit et ont une compréhension lente.

L'ALIMENTATION SATTVIQUE

  • Les fruits sont sattviques exceptés les bananes qui sont lourdes.
  • Les légumes sont sattviques sauf les champignons, les choux, les pommes de terre, les patates douces, les aliments piquants tels que l’ail, l’oignon, le piment, le radis.
  • Les légumineuses sont rajasiques et provoquent des gaz et flatulences. 
  • Les graines et les noix (noisettes, noix, amandes, pignons de pin, graines de sésame, noix de pécan, noix de cajou…..) sont sattviques s’ils sont frais et consommés en petite quantité.
  • Les produits laitiers sont sattviques s’ils sont frais et non pasteurisés mais il ne faut pas les consommer en excès.
  • Les huiles végétales sattviques sont : l’huile de sésame, le ghee, l’huile de noix de coco.
  • Les sucres sont sattviques (excepté le sucre blanc). 
  • Les boissons sattviques sont : l’eau de source, la tisane de gingembre, le lait frais et non pasteurisé.
  • Le basilic, la cannelle, la cardamome, la coriandre, le curcuma, le fenouil, le gingembre, la menthe sont sattviques.
  • Les repas doivent être préparés avec amour et conscience.
     

L’alimentation sattvique améliore l’énergie mentale et l’intellectualité. Elle aide à restaurer l’harmonie. Elle est bénéfique pour les convalescents et après une purification (panchakarma). Elle aide à tonifier, à construire des tissus de qualité supérieure. Il est important de consommer des aliments frais et biologiques, cuits à la vapeur ou en jus. Les aliments et les plantes doivent être sattviques. Il est également vivement conseillé de vivre dans un environnement non vicié par des produits toxiques.

L’alimentation sattvique aide à améliorer l’état de conscience. Elle doit être pure, légère, fraîche, riche en prana (énergie vitale).

L'ALIMENTATION RAJASIQUE

  • Ce sont les aliments très épicés, salés, acides tels que les piments, l’ail, l’oignon, les cornichons, les pickles, le vinaigre, le vin, l’excès de sel, la mayonnaise, la crème fraîche, la viande, le café, l’alcool, les aliments frits ou rôtis.
  • Ces aliments peuvent donner de l’hyperactivité, de l’hypertension, des insomnies, de l’irritabilité, des saignements, des toxines.
  • Les clous de girofle, le poivre, le piment sont rajasiques.
  • L’alimentation rajasique augmente vata et pitta.

L'ALIMENTATION TAMASIQUE

  • Ce sont les aliments gras, lourds, réchauffés.
  • Ce sont également les conserves, les plats industriels, la pâtisserie industrielle, le sucre blanc, la farine blanche, les aliments glacés.
  • La viande, le poisson, les abats sont tamasiques.
  • L’ail, la noix de muscade, l’asa foetida sont tamasiques.
  • L’alimentation tamasique entraîne de la lourdeur, des émotions négatives, une énergie affaiblie.
  • L’alimentation tamasique augmente kapha.

 

Christine Blin – Chandrika
Spécialiste de l’Ayurvéda – Ecrivaine

Auteure de : « Le grand livre de l’Ayurvéda adapté à l’Occident – Mieux-être et mieux-vivre » aux éditions Ecce

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK